Gorges du Doubs depuis le Saut du Doubs

Randonnées dans le massif du Jura

Logo carteCaractéristiques

12 km
4h00
1030 m
393 m
Logo dénivelée
719 m

Logo carte Carte

Logo balisage Balisage

1 à 6 - et
5 à 7 - et
7 à 1 - et

Logo trace Trace

Tracé de l'itinéraire Saut du Doubs - Châtelard
Légende
Séparateur
Depuis Villers-le-Lac, le Doubs s'enfonce dans une vallée profonde et sinueuse formant ainsi de très jolies gorges. C'est la première partie de ces gorges du Doubs que cette randonnée propose de découvrir entre le grandiose Saut du Doubs et le barrage du Châtelot. Après un périple pittoresque dans le fond des gorges le long du lac artificiel de Moron en aval du Saut du Doubs avec en particulier les magnifiques rochers du passage d'Entreroche, l'itinéraire prend de la hauteur pour admirer les gorges et le lac de Moron depuis le belvédère du Châtelard.
Le site du Saut du Doubs est un haut lieu touristique franc-comtois. Il est donc très fréquenté en particulier les week-ends estivaux. Pour s'y rendre, on peut choisir d'emprunter les bateaux-mouches depuis Villers-le-Lac qui naviguent dans les magnifiques bassins naturels formés par la rivière en amont du Saut du Doubs. Durant les chaleurs estivales, les gorges et l'itinéraire en sous-bois permettent de trouver un peu de fraîcheur, mais c'est en octobre lorsque les forêts des pentes abruptes ont revêtu leurs couleurs d'automne et que les eaux tumultueuses sont de retour que cette randonnée est la plus belle.
Récemment, une passerelle a été installée sur la rivière au niveau de l'embarcadère permettant ainsi de rejoindre le côté suisse des gorges et d'autres sentiers de randonnée.
Séparateur

Appareil photo Galerie de photos

Logo Départ Parking des Vions (panneau d'accueil).
Accès : Depuis Besançon, prendre la N57 direction Pontarlier. Après 23 km, prendre à gauche la D 461 (route des Microtechniques) en direction de Morteau. Aux Fins, prendre à gauche la D 437 vers Maîche, puis 200 m après, tourner à droite sur la D 215 que l'on suit sur 10 km. Peu après La Courpée, une vierge marque un carrefour. Prendre alors en face la direction du Saut du Doubs et suivre les indications jusqu'au grand parking des Vions. Se garer au plus près des panneaux d'accueil du Pays Horloger.
Voir plan (© Via Michelin).

1 Depuis Les Vions, l'accès aux gorges et à l'embarcadère s'effectue par le sentier qui démarre légèrement à gauche au bout du parking au niveau des panneaux d'accueil du Pays Horloger. Cimenté dans sa première partie, il rejoint la petite route d'accès à l'embarcadère. 2 On la suit un instant à gauche pour retrouver à droite un sentier qui descend. A un embranchement, suivre le sentier de droite et rejoindre la route vers un virage en épingle. On la suit jusqu'à l'embarcadère où les bateaux-mouches débarquent les touristes.

3 C'est ici que se terminent les magnifiques bassins du Doubs clos par le barrage naturel formé par les rochers encombrants le lit de la rivière an amont du Saut du Doubs. On peut faire un rapide aller-retour par le sentier caillouteux en face jusqu'à la passerelle récemment installée au-dessus du Doubs et de ces rochers et qui permet de rejoindre le côté suisse. En période d'étiage, l'eau s'écoule en sous-sol pour retrouver la surface juste avant le Saut.

De retour à l'embarcadère, prendre à droite entre les maisons le chemin d'accès au Saut du Doubs. Passer devant les baraques proposant snacks et souvenirs, puis, au niveau d'une dernière baraque plus isolée, prendre le sentier de droite qui mène, toujours en suivant à droite, sur les rochers juste au-dessus de la cascade. Le Doubs fait ici une chute de 27 m dans une cuvette et s'enfonce encore un peu dans ses jolies gorges.

4 Revenir un peu sur ses pas pour emprunter à droite le sentier cimenté le long d'une barrière pour rejoindre le belvédère panoramique face au Saut du Doubs. [mise à jour d'un internaute 08/2008 - Il n’est plus nécessaire de revenir sur ses pas. Un sentier a été aménagé en escaliers cimentés pour rejoindre directement le sentier au-dessus. Ce sentier/escaliers monte d’abord droit dans la pente puis s’incline à droite pour rejoindre le sentier plus haut.] De là, on aperçoit mieux l'environnement de la chute. Continuer tout droit. Sous une falaise bien dégagée, prendre le bon sentier de droite direction "Le Châtelard - Moron - 2h00" en évitant les sentiers de part et d'autres qui sont sans issue.

La randonnée se poursuit donc au fil de l'eau sur le sentier en sous-bois dominant le lac de Moron, retenue du barrage du Châtelot. Au vacarme torrentiel de la chute succède le silence quasi-parfait des gorges. Après un passage sous des falaises dégagées, on trouve à droite dans un léger virage, une petite sente qui mène à un très joli point de vue sur les gorges. En face, une petite esplanade montre des signes de construction près d'un îlot rocheux. Attention ! Prudence ! Point de vue non protégé juste au-dessus des eaux du lac.

Continuer pour parvenir au magnifique site d'Entreroche. Un espace dégagé permet d'apprécier le flanc ouest des rochers plongeant dans le lac. Puis, le sentier franchit une porte taillée à même la roche et on se retrouve alors côté est. Le spectacle est grandiose dans cette vallée profonde et sauvage au pied de magnifiques falaises surplombant les eaux du lac de Moron. La pente des berges devient peu à peu moins raide et l'on se retrouve dans la sapinière exploitée du bois des Rochers. Après un km, on atteint les cabanes de pécheurs de Moron. La vue est dégagée sur les rochers du Creux de Moron en face. A l'intersection près des barques, prendre à gauche pour passer au-dessus d'une cabane baptisée "Robin des Bois". Peu après, on parvient à une seconde intersection.

5 L'itinéraire fait alors un aller-retour à droite vers le barrage du Châtelot (30 min AR). Laisser un chemin venir de gauche et continuer tout droit le long du lac. Parvenir rapidement au barrage. Ce barrage-voûte franco-suisse mesure 150 m de longueur et surplombe de 75 m la rivière à l'aval. Il a été construit dans un cadre magnifique au pied des rochers formant un passage étroit dans les gorges. En temps normal, on peut accéder au belvédère situé sur le barrage lui-même, mais lors de ma dernière virée, l'accès y était interdit à cause du plan Vigipirate renforcé, dommage ... (toujours d'actualité en avril 2007) Faire demi-tour, suivre le sentier à gauche et revenir à l'intersection au-dessus de Moron (5).

Reprendre alors le chemin forestier qui monte à droite vers Le Châtelard. En montant, laisser partir un chemin à gauche puis un autre à droite à angle aigu. Dans une épingle, laisser le chemin tout droit pour continuer à monter à angle aigu. Après un éboulis, continuer à monter par le chemin forestier de gauche qui devient cimenté. Parvenir à une place au niveau d'un collet. Dans le virage, quitter le chemin forestier principal qui continue en descendant vers Le Pissoux pour un chemin bien à gauche qui monte le long de la crête du mamelon du Châtelard. Après un replat, on arrive au belvédère aménagé du Châtelard à gauche du chemin.

7 300 m plus bas s'étire la forme arquée du lac de Moron dominé par les rochers du Creux de Moron. A l'ouest, on aperçoit les bassins du Doubs et l'embarcadère. Plus loin, se dessine les cimes jurassiennes du Haut-Doubs horloger (Mont Châteleu, Mont Gaudichot, ...). Repartir à gauche pour descendre sur l'autre versant du mamelon du Châtelard. Laisser un chemin herbeux venant de droite puis, peu après, quitter le chemin pour un sentier qui part tout droit et continue à descendre franchement sur l'arête du mamelon. A l'intersection, prendre à gauche direction Les Vions puis encore à gauche en laissant le chemin tout droit se perdre dans le pré. On longe en fait le pré par le bas. Rentrer dans le bois par le chemin forestier caillouteux qui démarre. A la fourche, prendre à gauche le beau sentier qui continue à descendre. Peu après, couper un autre chemin forestier pour continuer tout droit le sentier à flanc. Peu à peu, on commence à entendre le vrombissement du Saut du Doubs en contrebas. Un petit rocher à gauche du sentier dans le bois offre alors une dernière échappée sur le Saut (indication "Vue Saut du Doubs").

Le bruit de la chute disparaît à nouveau. Au carrefour suivant, prendre le sentier qui remonte à droite vers Les Vions. On rejoint un bon chemin forestier que l'on prend à gauche. Il rejoint à son tour la route d'accès à l'embarcadère au-dessus d'un virage. Suivre alors cette petite route en montant. On retrouve rapidement le chemin de l'aller (2) puis le sentier montant à droite vers Les Vions.

Appareil photo Galerie de photos

Liens

Itinéraire parcouru pour la dernière fois en juillet 2005.

© Les photos contenues dans ce site sont l'œuvre et la propriété de son auteur. Merci de ne pas les utiliser à des fins autres que personnelles.
Valid XHTML 1.1! Valid CSS ! Dernière mise à jour : 12/10/2008