Le Mont Pelé (1045 m)

Randonnées dans le massif du Jura

Logo carteCaractéristiques

5 km
2h00
1045 m
232 m
Logo dénivelée
813 m

Logo carte Carte

Logo balisage Balisage

1 à 7 -
7 à 1 - et

Logo trace Trace

Tracé de l'itinéraire Le Mont Pelé (1045 m)
Légende
Séparateur
Cette charmante randonnée permet de gravir le Mont Pelé (1045 m), sommet le plus à l'ouest de l'anticlinal du Crêt Monniot. Même si la vue au sommet est un peu moins étendue que celle de son grand frère, elle reste très dégagée en particulier sur la Haute-Vallée de la Loue et le Val des Usiers en contrebas, mais aussi sur la Haute-Chaîne du Jura. La première partie de l'ascension s'effectue le long d'une magnifique arête rocheuse très bien exposée et présentant de belles échappées. Puis c'est à travers les prairies d'alpage que se poursuit l'itinéraire pour atteindre le sommet. Le retour s'effectue sur l'autre flanc moins exposé colonisé par les sapins.
Point d'exclamation Prudence nécessaire le long des falaises si l'on souhaite s'approcher un peu pour profiter de la vue.
Cet itinéraire, court et très bien balisé, peut être parcouru toute l'année. Et pourquoi ne pas chausser les raquettes lorsque la hauteur de neige devient importante !
Séparateur

Appareil photo Galerie de photos

Logo Départ Le long de la petite route communale de Bugny à Ouhans ou dans le village de Bugny.
Accès : Depuis Besançon, suivre la direction de Pontarlier par la N 57. Après une quarantaine de km, au niveau du hameau de La Vrine, quitter la N 57 pour prendre à gauche la D 48 direction Bugny. Au village, tourner à gauche pour passer au centre de Bugny puis continuer à gauche devant l'église. A la prochaine intersection toute proche, tourner à droite puis tout droit. Toujours tout droit, suivre la petite route en direction de Ouhans. Attention, passage canadien ! Au niveau d'un panneau indicateur de randonnée pédestre indiquant Le Mont Pelé - 45 min, se garer le long de la route (parking de chasse). La place étant très limitée, il est recommandé de commencer la randonnée depuis Bugny en suivant à pied la petite route (+ 1,5 km AR soit environ 30 min).
Voir plan (© Via Michelin).

1 Commencer l'ascension en franchissant la clôture grâce à la chicane aménagée au niveau du panneau indicateur de randonnée pédestre indiquant Mont Pelé - 45 min). Longer la clôture à main droite jusqu'au buisson puis couper à gauche à travers la pâture pour monter tout droit en suivant le balisage sur les pierres. Après 50 m, tourner à droite puis très vite à gauche pour rejoindre l'amorce d'une arête rocheuse qui ne dépasse ici que quelques mètres. Pénétrer dans le bois puis tourner à gauche pour se retrouver au-dessus des rochers à main gauche.

2 Le sentier s'éloigne un peu de l'arête, s'infléchit à droite puis franchit une chicane pour monter plus franchement et rejoindre à nouveau l'arête rocheuse qui devient de plus en plus élevée. Après 200 m environ, la pente devient moins raide et la vue se dégage bien à la faveur d'une clairière.

3 A gauche, les falaises, magnifiques, surplombent une exploitation agricole et offrent une très belle vue sur la Haute Vallée de la Loue et le plateau d'Ouhans.

Point d'exclamation Prudence tout de même aux abords du précipice !

Reprendre le sentier qui rentre à nouveau en sous-bois. 50 m plus loin, sortir du bois en empruntant légèrement à gauche un chemin forestier descendant. Traverser un pré formant un joli col en suivant la direction du chemin précédent, traverser une haie et continuer à travers prés en tirant à droite pour suivre la plus grande pente. On parvient très vite à l'arête sommitale puis voici déjà le sommet dégarni du Mont Pelé.


Mont Pelé depuis Bugny.

4 Du sommet (borne IGN au sol), le regard s'étend, au sud et à l'ouest sur Bugny et le Val des Usiers, la Haute-Chaîne du Jura, à l'est sur la "Montagne" du Crêt Monniot et son sommet (pylône au loin), au nord sur la Haute Vallée de la Loue coincée entre les falaises du Moine de la Vallée et celles de la Roche de Hautepierre. Le sommet du Mont-Blanc est également visible par temps clair.

Pour le retour, prendre à gauche une courte mais raide descente à travers un petit bois puis qui suit la bordure du pré. On peut également continuer tout droit à travers pré jusqu'au pylône de la ligne HT et la suivre un instant pour revenir à gauche et rejoindre l'itinéraire balisé à l'orée du bois.

Continuer donc en suivant l'itinéraire balisé en bordure de la pâture pour buter contre la forêt de sapins. Passer la clôture juste dans l'angle au niveau d'une vieille souche d'arbre. Le sentier, mal marqué au sol descend à travers les sapins (bien se fier au balisage). Après environ 100 m, on rejoint un vieux chemin forestier que l'on prend à gauche en descendant.

5 Il traverse une jeune plantation puis peu après en virant à droite, descend plus franchement (attention nombreuses ornières sur le chemin !). Après une centaine de mètres, un carrefour de chemins se dessine lorsqu'une ligne électrique HT coupe la forêt.

6 Quitter alors le chemin principal qui continue tout droit en ignorant également les chemins qui partent de part et d'autre sous la ligne HT pour suivre légèrement à droite un sentier qui débute. On parvient rapidement à la clairière du Grand Sept Fontaines. A l'intersection, prendre le chemin de gauche, passer une antenne de téléphonie mobile, et continuer sur le chemin empierré qui descend tout droit (laisser un chemin forestier partir à gauche). Rejoindre la petite route.

7 Tourner à gauche direction Bugny par la liaison du GR 595. Après un passage canadien, la route remonte un peu puis passe l'exploitation agricole que l'on découvrait depuis les falaises à la montée. Continuer et rejoindre le point de départ.

Appareil photo Galerie de photos

Liens

Itinéraire parcouru pour la dernière fois en mai 2012.

© Les photos contenues dans ce site sont l'œuvre et la propriété de son auteur. Merci de ne pas les utiliser à des fins autres que personnelles.
Valid XHTML 1.1! Valid CSS ! Dernière mise à jour : 20/05/2012